Décrocher un prêt immobilier post Covid : comment mettre toutes les chances de son côté?

Alors que le désir d’achat immobilier est toujours plus grand en France, certains porteurs de projets se voient refuser un financement par certaines banques, mais ce n’est pas une fatalité! Vous trouverez dans cet article, quelques astuces pour décrocher plus facilement un prêt immobilier :

L’octroi d’un prêt immobilier répond à quelques règles :

  1. Un seuil de 33% d’endettement à ne pas dépasser
  2. Avoir un apport à mettre dans le projet*
  3. 25 ans maximum (20 pour l’investissement immobilier) *

*Nota : Quelques exceptions sont encore possible.

Forts de ce constat, il convient de préparer le plus joli dossier possible pour le banquier!

  • Préparer ses comptes

Avant de vous accorder un prêt immobilier, la banque va éplucher consciencieusement tout votre dossier et notamment, la tenue de vos comptes. Alors, autant montrer le meilleur de vous-même, et éviter les découverts. Essayer de rembourser vos crédits en cours (autre qu’immobilier), épargner si possible etc.. L’objectif est de montrer que vous savez gérer vos finances, quels que soient vos revenus!

  • Se constituer un apport

L’apport, c’est l’épargne que vous avez de côté, et que vous injectez dans votre projet. S’il y a 1 an, il était encore possible d’emprunter sans apport, c’est aujourd’hui une condition majeure pour avoir accès au crédit immobilier, même si cela reste encore possible pour les meilleurs dossiers!. Quel doit être le montant de cet apport? Il correspond en principe aux frais de notaire (soit 7.5% environ du prix du bien). Si vous n’avez pas ce montant disponible, il existe plusieurs solution :

  1. revendre un autre bien immobilier.
  2. constituer une cagnotte auprès de sa famille et ses amis, un promoteur immobilier a même lancé un site pour se constituer une cagnotte, qui deviendra votre apport immobilier pour acheter un bien (chez eux bien sûr..)
  3. Négocier avec votre banque
  • Se faire accompagner par un courtier

Tout d’abord, un courtier saura vous donner un premier avis rapide sur la faisabilité de votre projet et parfois, vous pouvez avoir de bonnes surprises ! (budget plus important, solution moins coûteuses, etc..)

L’autre intérêt du courtier est la vision d’ensemble du marché : en fonction des banques, les critères d’octroi peuvent être différents, les taux aussi bien sûr, et le prêt peut être modulable (mensualités progressives par exemple, plusieurs lignes de prêts pour baisser le taux etc..)

Vous avez donc 3 astuces pour pouvoir concrétiser votre projet, à vous de jouer!

Leave a reply