Perspectives du marché immobilier à Toulouse, après le 3eme confinement

Jamais 2 sans 3 comme on dit:)) Espérons que cela soit le dernier car tout le monde semble se lasser de cette situation de “blocage” qui perdure depuis trop longtemps. Ce qui est certain, c’est que cela a précipité les désirs de changement de vie et donc de déménagement, comme nous l’évoquions dans notre précédent article : confinement(s), accélérateur de projets immobilier

Faisons d’abord un premier point sur les prix du marché immobilier toulousain :

Le marché de l’immobilier fait preuve d’une grande résilience, et même d’un attrait certain avec une hausse des prix de 9.2%! à Toulouse l’an dernier (+31.3% en 5 ans). Ainsi, le prix moyen à Toulouse est désormais de 3373€/m² et dépasse les 4000€/m² si le bien est de qualité et bien positionné. Dans les 3/4 des quartiers, les hausses ont même été à 2 chiffres, signe d’un élargissement des zones de recherches des acheteurs, afin de profiter de plus d’espace.

Sans surprise, les maisons se font rares et les prix grimpent encore plus, comme nous l’avons observé sur notre quartier de la Croix de Pierre qui offre un cadre de vie idyllique tout en étant en ville.

En terme de volumes, 3182 appartements se sont vendus en 2020 à Toulouse (10e position nationale) et seulement 479 maisons (le même volume qu’une ville comme Villeneuve sur Lot). Les heureux propriétaires d’une maison à Toulouse, la gardent précieusement!:))

Quand à la dynamique du marché, après l’emballement de Mai dernier post confinement (du jamais vu!), il semble retrouver ses esprits tout en gardant une dynamique soutenue, largement entretenue par ceux qui sont déjà propriétaires de leur bien.

Quand aux primo-accédants et aux investisseurs, dès lors que leurs dossiers sont stables, les projets sont financés par les banques dont les taux de crédit restent toujours très attractifs. Il reste toujours plus intéressant d’acheter que de louer un bien à Toulouse !

Alors comment sera le cru immobilier 2021?

Il devrait probablement suivre la lancée des années précédentes : avec un fort engouement pour l’immobilier, de nombreux déménagements en perspectives, et on l’espère des prix qui resteront modérés.

Les phénomènes à surveiller cette année :

  • L’impact du télétravail sur le logement
  • La qualité, l’aménagement et l’environnement du logement.
  • La valeur “verte” des logements avec le nouveau Dpe au 1er juillet 2021.
  • La hausse des prix des matières premières qui vont impacter les projets de rénovation.

Un logement étant en réalité un projet de vie propre à chacun, (y habiter, travailler, changer de vie, investir ou tout à la fois!:)), l’année 2021 et les suivantes seront rythmées par les nouvelles tendances qui vont sans cesse se renouveler.